Vues de l’atelier, Loul Combres, céramiste.

« La création accompagne et parfois précède l’époque ou elle vit
L’art, les métiers d’art, sont les témoins des mutations de la société
L’argile semble blanchie par l’eau de mer mais laisse encore distinguer d’anciennes couleurs
Dans ces jarres à histoires, ces jarres sans papiers, soutien à Réseaux sans frontières,
Que ce soit un hommage au philosophe Diogène dont l’étonnante clairvoyance, la lucidité, jaillissaient à l’ombre de son habitat de tonneau ou de jarre de terre
Ou dans l’indignation d’un monde qui s’affole dans des comportements souvent incompréhensibles, dans l’intolérance, dans un recul des droits de l’homme en général et de la femme en particulier, dans cette crainte de l’autre, dans un monde ou le vivre ensemble devient si difficile.
A travers cette parole d’argile je n’ai pas fini de faire le point
Tant d’indignations m’obsèdent
Mains dans l’argile mais poings levés
Dans l’attente des autres paroles des gens de terre, de verre, de métal, de pierre ou autres, dans l’attente de tous les créateurs peintres et sculpteurs et de leurs cris d’indignation, de leurs regards sur le monde. »

+ d’infos ici – Entrons en contact pour mettre en place une séance photo dans votre atelier !